Aghroum Lahwel /Issoufers.

Aghroum Lahwel /Issoufers « Pain rustique Kabyle fourré à plusieurs ingrédients »

 

 

aghroumlah6

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Chez les Kabyles les pates en général ont une place importante dans la cuisine, cela est peut être due au climat rude dans les montagnes surtout en hiver, c’est surement pour cette raison que la femme kabyle s’épanouie à crée plusieurs mets à base de semoule afin de combattre le froid persistant et de nourrir leur famille.

 

Ce pain que je vais partager avec vous non seulement est facile à préparer, économique mais j’ai des souvenirs d’enfance qui y sont accrochés.

 

Quand j’étais petit j’ai eu l’honneur de voir la façon traditionnelle de préparer ce pain. Ca commence par préparer *EL KANOUN * qui est un trou qui se trouve dans un endroit des maisons Kabyles où le feu est préparé avec le bois collecté dans les forêts. Une fois que le feu atteint une flamme douce, elles posent ATHAJINE, qui est une sorte de plateau en terre cuite qui servira de support pour cuire le pain.

 

Chez nous Aghroum veut dire pain, mais il y’a plusieurs sortes de pains renommés dans la cuisine Kabyle. Sans oublier que chaque villages et régions en Kabylie ont leurs façons de préparer et nommer leurs pains.

 

Dans ma région d’Ain el Hammam ce pain s’appelle Aghroum Lahwel qui veut dire de la galette farcis à plusieurs ingrédients. Traditionnellement, de la graisse est ajoutée à la farce mais malheureusement je n’en suis pas fan, alors je l’ai remplacé par de la viande hachée. Au même titre, une mixture d’herbe est fréquemment utilisée, surtout la menthe sauvage qui donne un gout ravissant, sans oublier bien sur l’huile d’olive kabyle.

 

 

Ingrédients :

 

La Galette :

 

500g de Semoule fine

150g de Farine

1 pincée de levure chimique

1 CC de Sel

1 verre à thé d’huile

Eau pour pétrir

 

Préparations :

 

Dans un récipient large mélanger tout les ingrédients à la fois et pétrir avec l’eau pour avoir une pate homogène sans être trop travailler. Laisser reposé et entre temps préparer la farce.

 

 La Farce :

 

6 grosses Echalotes émincées

3 gousses d’Ails râpées

1 Tomates râpées

1 Bouquet de Menthe, Basilic, Persil et Coriandre hachée

1 CS d’Harissa

1 CC de Paprika

1 Pincée de Sel

250g Viande hachée

 

Préparations :

 

Dans une petite marmite huilée faire revenir les échalotes jusqu’à ce qu’elles deviennent transparentes, ajouter la viande hachée, l’ails puis mélanger le tout et laisser cuire 3 minutes.

 

Ajouter la tomate râpée, les herbes, l’Harissa, le Paprika et mélanger le tout puis assaisonner de sel. Laisser mijoté quelques minutes sur un feu doux.

 

Une fois cuite, la retirer du feu et laisser refroidir.

 

 

Le montage de la galette :

 

La farce doit être froide, cela évitera des difficultés pour l’étalée.

 

Si vous possédez Athajine, cela rajoutera de l’authenticité à la cuisson de la galette, si comme moi vous n’en possédez pas, une crêpière classique fera justice à la galette.

 

Préchauffer la crêpière

Diviser la pate en 2 boules, à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, abaisser les 2 boules afin d’obtenir 2 cercles identiques d’un centimètre d’épaisseur.

 

 

aghroumlah1

 

Ensuite sur le premier cercle étaler la farce et laisser 1 centimètre d’écart de la bordure, puis couvrir du deuxième cercle qui permettra de sceller les bordures.

 

aghroumlah4

 

Une fois la crêpière chaude, la huiler d’huile d’olive et déposer la galette à cuire.

Avec une spatule vérifier la cuisson de la première face puis la retourner pour terminer la cuisson.

 

Servir chaud avec un filet d’huile d’olive.

 

 

aghroumlah5

Categories: Plats Bladi

5 Comments

Leave a Reply

Skip to toolbar